Coeur_dAuschwitzLe 12 décembre 1944, un tout petit livre en forme de coeur est offert à Fania qui a 20 ans. Nous sommes à Auschwitz, dans l'un des camps de la mort les plus meurtriers qui soit. Des années plus tard, dans un musée de Montréal, le réalisateur Carl Leblanc observe le petit coeur exposé dans une vitrine. Lorsqu'on sait comment se déroulait la vie dans les camps de concentration, ce qui s'y passait et la façon dont les prisonniers se battaient pour survivre au quotidien, on se demande comment le coeur a pu traverser l'enfer pour se rendre jusqu'à nous. Carl Leblanc lui, s'est plutôt demandé qui étaient ces femmes qui l'ont confectionné et signé.

Vingt noms apparaissaient dans le carnet, ingénieux bricolage qui s'ouvre comme un origami, recouvert d'une couverture en tissu avec l'initiale "F" pour Fania, brodée sur le dessus du carnet. Toutes les jeunes femmes y ont écrit des messages d'espoir et leurs voeux d'anniversaire à Fania, dans leur langue. C'est sur leurs traces qu'est parti Carl Leblanc. De Montréal à Washington, en passant par l'Allemagne, Auschwitz, Buenos Aires, Toronto, Jerusalem, Paris, Tel Aviv et Cannes, l'équipe de tournage a fait des recherches minutieuses dans plusieurs registres et musées de l'Holocauste à travers le monde.

En commençant par Fania et sa famille, nous visitons les camps de concentration et l'usine de munitions où travaillaient les femmes du carnet. Moments troublants et émouvants. En parallèle et à travers le temps, l'équipe de tournage recherche activement les signataires du carnet. À partir de presque rien - un prénom, une signature - ils partent à la recherche de ces femmes. Allant de déceptions en faux espoirs, le sentiment est indescriptible lorsque l'équipe retrouve une première femme!

coeuraushwittzb

Le coeur d'Auschwitz est un documentaire très poignant et profondément émouvant. Pas parce qu'il s'attarde sur les horreurs du nazisme. Plutôt parce qu'il nous fait voir toute la force et la résilience de l'humain, sa grandeur d'âme dans l'adversité. L'histoire du coeur d'Auschwitz est absolument incroyable, surtout lorsque l'on connaît les conditions de détention des prisonniers dans les camps. Comment des femmes ont réussit à trouver le temps et l'énergie pour confectionner un carnet d'anniversaire à l'une des leurs? Pourquoi ont-elle risqué leur vie, alors qu'un simple faux pas aurait pu les amener à la potence?

À travers le monde et le temps, le coeur d'Auschwitz est une preuve de puissance face à l'adversité et à l'horreur. C'est aussi l'occasion d'une rencontre tout à fait émouvante entre celles qui l'ont signé, alors qu'elles étaient encore de toutes jeunes femme, prisonnières d'un des lieux les plus terribles de toute l'histoire...

CoeurdAuschwitz0

Ce documentaire absolument magnifique mise sur l'homme et sa force de vivre. C'est un film profondément humain, très touchant, qui m'a émue aux larmes à plusieurs reprises. En terminant le visionnement, j'en tremblais encore. Le coeur a réunit les femmes d'Auschwitz, mais il a aussi réunit les générations. Une classe s'est intéressée à l'histoire de Fania et l'a reçu pour une rencontre des plus touchantes avec les élèves.

Le coeur d'Auschwitz est un film à voir. Il nous montre une autre facette d'Auschwitz, une preuve de la force de l'être humain lorsqu'il est confronté à l'horreur.

Il est possible de voir la bande annonce du film. On peut voir sur le site du musée, une photographie de l'intérieur du coeur.

Si vous voulez voir le véritable coeur d'Auschwitz, sachez qu'il est exposé au Centre commémoratif de l'Holocauste à Montréal.

  • Le coeur d'Auschwitz (2008)
    Réalisé par Carl Leblanc et Luc Cyr
    Dédié aux femmes qui ont signé et confectionné le coeur d'Auschwitz.
    Et à celle qui l'a conservé à travers l'horreur des camps et de la marche de la mort, jusqu'à aujourd'hui.